Société de Sécurité Informatique - Audit Firewall Appliances
La sécurité informatique - La sécurité des informations

Comment porter plainte suite à une cyber-attaque ?


Des cyber-attaques de plus en plus violentes


Bien qu'il soit très difficile d'obtenir des chiffres précis sur les cyber-attaques, tout le monde s'accorde à dire qu'elles sont en constante augmentation. De différentes formes, de différentes natures et avec des cibles à la fois professionnelles ou privées, chaque internaute peut être confronté un jour ou l'autre à ce type de problématique.

Ces attaques ne sont en aucun cas des fatalités !

La plupart du temps les particuliers pensent que cela ne sert à rien, tandis que la majorité des chefs d'entreprise ou de leurs directeurs informatique craignent de faire connaître un piratage. Ils préfèrent ne rien dire plutôt que d'inquiéter leurs clients et leurs internautes en avouant que leurs systèmes ne sont pas à 100% fiables. Malheureusement, se taire n'a jamais permis de faire avancer les choses, et les pirates informatiques se considèrent, grâce à ce silence, trop souvent comme intouchable.

Ce n'est pas le cas !

La France dispose d'une législation précise sur le sujet et les pirates sont passibles de sanctions parfois conséquentes. C'est pourquoi, il ne faut pas hésiter à l'utiliser si vous êtes victime d'une tentative de piratage, que l'attaquant réussisse ou non à la mener à bien.

Comment réagir ?


Réunir les pièces de votre dossier


La première chose à faire est de réunir les éléments suivants :


Contacter votre interlocuteur


Dans un second temps, il faut identifier auprès de qui vous allez pouvoir porter plainte. Gardez en tête que c'est le lieu de l'attaque (machine victime) qui est l'élément déterminant.

La plainte déposée a pour but de décrire l'attaque, sa réussite ou son échec, les éventuels dommages qui peuvent en résulter ainsi que toutes les autres conséquences (perte de temps pour vérification de l'intégrité du site ou des données, pertes d'argent, perte de crédibilité auprès des internautes ou des clients de l'entreprise etc...). La police envoie ensuite au parquet votre dossier qui décidera ou non d'instruire le dossier.

Conclusion


Ce type de démarche peut sembler vaine et inutile, mais ce n'est pas le cas !

En effet, il est totalement anormal de subir des attaques.

En outre, il vaut mieux répondre à ce type de comportement en portant plainte plutôt qu'en tentant de se venger soi-même. La France possède une législation assez rigoureuse en matière de cyber-crime et il serait fort dommage de voir votre attaquant porter plainte si vous lui causez des dégâts en représailles. Sachez que ce type de situation peut tout à fait se produire et que vous ne pourrez arguer d'avoir été attaqué le premier. Tout comme dans la vie réelle, nous ne pouvons nous faire justice nous même sur Internet. Pour information, tant la B.E.F.T.I. que l'O.C.L.C.T.I.C. ont répondu avec beaucoup d'efficacité aux questions que nous leur avons posé pour pouvoir écrire cet article. Ils sont très conscients du nombre d'infractions non répertoriées qui existent et déplorent cette situation.


Véronique Sainson, 22 février 2010

Partagez cet article

Envoyer cet article par Email ! Imprimer cet article ! Exporter cet article en PDF ! Facebook Twitter Google Bookmarks

SecuriteInfo.com est une entreprise française de sécurité informatique. Nous proposons différentes solutions matérielles et prestations de services permettant de sécuriser les données des Systèmes d'Information d'entreprises ou de collectivités.
Twitter SecuriteInfo.com
Facebook SecuriteInfo.com
BOINC calcul scientifique
© 2004-2016 - Tous droits réservés - SecuriteInfo.com